34 rue Saint-André

59800, Lille

03 20 55 99 83

Email : studioreflexphoto [a] gmail.com

34 rue Saint-André

59800, Lille

Comment photographier les animaux ? Mini-guide de la photographie animalière

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous souhaitez apprendre comment photographier les animaux ? Les bases de la photographie animalière ?

La période nous permet d’avoir du temps, alors … à vos boîtiers !

La photo animalière peut paraître facile et rapide : suffirait-il de viser l’oiseau ou tout autre animal et voilà, la photo est faite ?

Et pourtant … Ce type de photographie, comme la photographie de mariage ou la photographie scolaire entre autres, se prépare et nécessite un peu de matériel.

La première réflexion est de savoir quel animal ou espèce on veut photographier. Les différentes espèces d’oiseaux peuvent avoir des habitudes qui varient énormément, c’est pourquoi il est important de connaître l’animal qu’on souhaite photographier.

Plusieurs paramètres sont importants : le matériel, le lieu et le moment.

Quel matériel pour photographier les animaux ?

Voyons tout d’abord le choix de votre matériel.

Je conseille un appareil photo reflex, plus encombrant qu’un petit compact mais, évidemment, plus performant en termes de rapidité et de piqué.

Pour les objectifs, tout dépend de l’animal que vous souhaitez photographier. Conseils et type de matériel vous sont donnés dans quelques exemples concrets dans l’article.

Que ce soit pour photographier un oiseau dans un arbre, une truite dans une rivière ou votre poisson rouge dans son bocal, la règle d’or est … la patience !

Car, ne l’oubliez pas : même si vous avez extrêmement envie de photographier un animal, lui n’aura pas forcément la même envie que vous !

Astuces de photographie animalière

Passons dès maintenant à la pratique, en passant en revue quelques animaux et techniques que vous croiserez lors de vos sessions de photo animalière.

Photographier un oiseau

Si vous avez la chance d’avoir un jardin, vous pouvez photographier les oiseaux qui viennent nicher et se nourrir dans les arbres.

La patience sera de mise, la discrétion obligatoire. Vous devrez être à l’écoute des bruits, regarder autour de vous et, surtout, anticiper.

En effet, vous devrez être très actif et rapide pour capter un oiseau qui vient se poser sur une branche et qui s’envolera à l’instant même où il percevra votre présence.

Bien sûr, si vos enfants jouent autour de vous au ballon, c’est pratiquement mission impossible… Croyez-en mon expérience 😉

Le meilleur moment de la journée ? Au petit matin, lorsque le jour se lève. La nature est matinale… Alors soyez-le aussi.

Préparez-vous à passer un peu de temps à attendre. Mettez des vêtements chauds et sombres. Préparez aussi votre boîtier et ses batteries chargées et un objectif adapté à la situation. Un zoom ou un téléobjectif est plus adapté pour photographier un oiseau éloigné dans un arbre.

photographier un oiseau dans un arbre
Crédit photo : Raynald Delfolie

Choisissez le lieu où vous placer sans être trop visible pour vous fondre dans l’environnement.

Petite astuce : vous pouvez en cette période hivernale, mettre un peu de nourriture (de la margarine sur un tronc, des graines dans un trou d’une branche ..) pour attirer les oiseaux là où vous souhaitez qu’ils viennent.

Réglez dès que possible votre boîtier d’appareil photo :

  • Choisissez une vitesse d’obturation rapide : 400, 600 ou 800 millièmes de seconde (1/400, 1/600 ou 1/800) si vous souhaitez que votre sujet soit net. Une vitesse rapide permet de figer le mouvement. Vous pouvez également utiliser un trépied, qui vous garantit stabilité et netteté.
  • Sélectionnez l’ouverture la plus grande possible de votre optique, pour une faible profondeur de champ. Cela permet de créer un flou d’arrière-plan et d’isoler votre animal.
  • Enfin, la sensibilité de votre capteur (ISO). Elle sera à régler en fonction de la luminosité du moment. Si l’animal se trouve dans un endroit sombre, augmentez la sensibilité.
  • Laissez l’autofocus allumé, pour une mise au point plus rapide et réactive selon la situation.

Faites une photo test pour vérifier la vitesse, l’ouverture et le cadrage, pour être prêt et pouvoir vous concentrer uniquement sur l’oiseau au moment où il apparaîtra furtivement.

L’oiseau est là ? Alors n’attendez plus. En gardant un œil dans le viseur, suivez votre oiseau tout en déclenchant !

Certains oiseaux sont plus faciles à photographier que d’autres comme les pies et les pignons plus curieux et plus habitués à la présence humaine.

Photographier d’autres animaux

Si votre animal est un hérisson ou un chat en train de dormir, votre vitesse pourra être plus lente, mais attention de ne pas descendre en dessous de 60 millième de seconde (1/60) : vous risqueriez d’avoir un flou de mouvement.

Si votre sujet est un animal plus grand et domestique comme une vache ou un cheval, pas très éloigné de vous, préférez un objectif “tout terrain”. Un 24-70 mm, par exemple, permet des cadrages plus larges.

Enfin, si l’animal se laisse approcher, vous pourrez vous permettre des cadrages plus serrés voire même des photos de détails comme les yeux, la tête ou une partie du corps.

photographier les animaux domestiques en detail
Crédit photo : Raynald Delfolie


Prendre en photo un animal sauvage

Si vous souhaitez photographier des animaux sauvages (lions, éléphants…), vous n’avez pas forcément besoin d’aller en Afrique ! Les zoos ou parcs animaliers permettent d’approcher les animaux et de réaliser de belles photos. En fonction de la distance, mais aussi de l’animal photographié, optez pour un zoom qui permettra plus facilement d’isoler l’animal. Soyez vigilant aux arrières-plans (grilles, cabanes…) qui pourraient nuire à votre image. Choisissez bien votre angle de prise de vues et évitez ainsi de voir apparaître des personnes sur votre photo ou des éléments qui pourraient montrer que vous êtes dans un zoo. Le but étant de photographier l’animal dans un environnement qui semble naturel !
photographier un animal sauvage au zoo
Crédit photo : Raynald Delfolie

Préférez y aller tôt et au moment des repas, pendant lesquels les animaux sortent et, parfois, se bagarrent ou jouent. Cela facilitera des prises de vues plus originales et dynamiques.

Jouez sur les reflets d’un plan d’eau et cadrez serré pour avoir le reflet de l’animal.

À nouveau, la vitesse de l’obturateur dépend du mouvement de l’animal et de ce que vous souhaitez créer comme effet.

photographier un animal avec son reflet
Crédit photo : Raynald Delfolie

Voici donc quelques conseils pour commencer la photographie animalière.

Un exercice passionnant pour les photographes mais qui demande du temps.

Gardez en tête que la photo animalière permet d’obtenir rapidement de belles images.

 

Avez-vous déjà pratiqué la photographie animalière ? Racontez-nous vos expériences !

Si l’article vous a plu, partagez-le !

Si l'article vous a plu, n'hésitez pas à le partager :)

Nos autres articles

ACCÈS & CONTACT

Nous vous accueillons aux horaires suivantes :

Une demande spécifique ?

Envoyez-nous un message ici.