34 rue Saint-André

59800, Lille

03 20 55 99 83

Email : studioreflexphoto@gmail.com

34 rue Saint-André

59800, Lille

Quel est l’avenir de la photo ?

quel est l'avenir de la photo

Partager cet article

L’avenir de la photographie

Vaste sujet !

Dans un monde d’images, c’est un métier d’avenir, mais très concurrentiel. Heureusement, les nombreuses spécialisations possibles pour un photographe professionnel peuvent aider à se démarquer.

C’est également un travail qui demande énormément d’investissements : matériel photo, matériel informatique, formations … Il faut avoir des compétences techniques, être organisé, gestionnaire mais …

C’est un métier qui demande aussi et surtout d’être curieux de tout ! Il demande d’avoir une culture de l’image, un sens artistique, un regard différent !

Lire des livres sur la photo, découvrir les tendances de la mode vestimentaire, découvrir les nouveaux talents de la photo des différentes expositions … Il est indispensable de se  » nourrir », de se cultiver, d’être curieux de tout : le cinéma, les clips, la pub, les revues, les voyages …

L’avenir de la photo est une question sur laquelle tous les photographes, les passionnés, les journalistes pourraient débattre pendant des heures (moi y compris) !

Pour vous résumer ce que j’en pense, et comment aborder la photo pour les mois et années à venir, j’ai écrit cet article et l’ai divisé en plusieurs catégories : 

  • photographie en studio,
  • reportage photo,
  • statut du photographe.

La photographie en studio

Un photographe professionnel peut choisir de travailler en studio.

C’est un travail sur la lumière, en autre 🙂

Mettre en valeur un visage, des produits alimentaires ou vestimentaires par exemple, nécessite du matériel et une expertise, un regard ! … et donc VOTRE style.

Le studio de photo permet de s’orienter vers : 

  • les portraits en studio ( les portraits de familles, les futures mamans, les books, les enfants … )
  • la photographie culinaire, pour illustrer des sites, des revues …
  • la photo de produits pour des entreprises qui souhaitent mettre en valeur les produits
  • les photos d’animaux …

À savoir ! La photographie en studio requiert du matériel, notamment en termes de : 

  • lumières, des torches, parapluies, boites à lumières …
  • des fonds de couleurs pour proposer un choix aux clients
  • accessoires ( tabouret, chaise, ventilateur, … ) 
  • matériel informatique performant ( ordinateur, disque dur pour les sauvegardes … )
  • des logiciels de gestions d’images et de retouches
  • idéalement, plus vous avez d’espace, mieux cela est. Un espace pour le studio mais aussi un espace de rangement. Plus vous pouvez circuler dans votre studio, plus vous aurez de possibilité d’action.

Je prend régulièrement des stagiaires qui souhaitent devenir  » photographe de mode de studio  » ; sans vouloir casser les rêves, on ne peut pas dire que c’est un métier à part entière. C’est possible de devenir photographe de mode en freelance ou pour des magasines ou des marques mais, c’est plus une orientation qu’un métier.

A noter qu’un studio de photo engendre forcément des frais ( location, chauffage, électricité … ).

Les portraits en studio

Les portraits en studio peuvent s’adresser à tous les types de profils : 

  • des modèles qui souhaitent constituer des books
  • des portraits avec votre animal de compagnie
  • des familles ou des enfants
  • photos pour des séances grossesse ou naissance
  • des portraits professionnels ( pour un site, un article de presse, un changement de poste, une recherche d’emploi … )
  • La photo scolaire, même si c’est avec un studio sur place, dans les écoles, c’est une spécialisation à part. Il nécessite beaucoup d’organisation, pour le démarchage, pour la prise de vues mais aussi pour gérer les commandes des photos. Personnellement, je fais de la photo scolaire depuis plus de 20 ans ; cela en fait des enfants 🙂

Les demandes sont nombreuses mais la concurrence existe aussi ! L’essentiel est d’avoir votre style 🙂

Deux mots sur la concurrence.

La concurrence est très importante ; vous avez depuis le statut de la micro entreprise une offre bien plus importante depuis 10 ans. Cela ne se voit pas physiquement puisqu’il y a moins de magasin de photo. Mais le nombre de photographe a vraiment beaucoup augmenté. Il faut donc que votre offre soit bien définie en fonction de votre cible de clients. Prenez en compte ce que vous aimez réaliser comme type de photo, choisissez de vous spécialiser ou au contraire d’être plus généraliste.

Personnellement, je réalise de nombreux shootings photo en studio ( privé ou pro ). Je constate aussi une augmentation des tirages photos. En effet, les clients me demandent souvent les fichiers numériques et aussi un développement des photos. En papier brillant ou lustré, le plaisir de regarder une photo est plus intense qu’une photo sur un écran. D’autres type de matériaux existe : le plexi, le laminage sur bois, le contre collage … Chaque finition permet un rendu différent. Le prix est plus important qu’un cadre mais permet aussi une décoration plus moderne.

La photo en studio reste donc un marché porteur. Le développement d’une belle photo de famille, de vos enfants, avec un agrandissement et son encadrement sera un merveilleux cadeau pour vous ou votre famille.

Petit conseil au passage … n’oubliez pas de proposer de développer les photos personnelle ( photo de vacances, photos de familles, photos de voyages, de fêtes … ) du téléphone, d’une carte mémoire … Les arguments sont simples : c’est le meilleur moyen de conversation 🙂 et surtout le plaisir de regarder les photos, de les toucher, de partager de bons moments ( comme un bon livre ). Il suffit pour cela de mettre vos plus belles photos sur une clé et de les donner à les développer au photographe le plus prêt de chez vous. Le coût est très raisonnable, sans frais postaux et de bonne qualité. Pensez aux commerces de proximité 🙂 Et pour les photographes, c’est un marché non négligeable 🙂

En effet l’impression des photos est une vraie spécialité ; elle n’est pas réservé qu’au laboratoire. Que vous soyez portraitiste, photographe de reportage … les mini lab permettent aujourd’hui d’être indépendant jusqu’à l’impression de vos photos. Cela permet de proposer un service d’impressions de photos, d’agrandissements, quelques fois d’encadrement aussi et donc de générer de la marge.

Et surtout, pour moi, le plus important, c’est que vous garder la main sur la qualité finale que vous livrez à vos clients. En plus, de plus de bénéfice, vous valorisez votre image d’expert de la photo !

Et vous si souhaitez proposer des tirages d’art, pour des particuliers ou des professionnels, vous avez la possibilité de monter en gamme en proposant des papier FineArt . C’est donc un marché qui vient en plus de la prise de vue. D’autres finition sont possibles, le contre collage sur le Dibon ( l’ulu ),le laminage sur bois ou des photos sur toile également.

C’est important de proposer plusieurs solutions à vos clients. Cela nécessite néanmoins d’avoir de bon fournisseurs et … du stock ! Attention aux investissements de matières premières.

Pour les photographes de studio, la photo d’identité est aussi un marché porteur. Mais attention, pour les photos d’identité officielles, un agréement est obligatoire. Un agréement appelé ANTS pour les passeports, les cartes d’identité, les demandes de titres de séjour, les cartes vitales, les Visa …

Vous devez acheter le logiciel et rennouveller votre agréement chaque année pour pouvoir réaliser les photos aux normes officielles. Pour les photos d’identité officielles à Lille, vous pouvez venir au studio Reflex Photo ! Je suis agréé 🙂 J’ai même l’option internationale qui permet de réaliser toutes les photos d’identité officielles pour tous les pays Visa, green card lotery US, permis, titres de transport …

Pour les photos d’identité officielles, il faut bien demander aux clients le titre qu’ils souhaitent : photo identité passeport, carte vitale, permis de conduire ou titre de transport, ce n’est pas les mêmes normes !

Les photos d’identité de bébé et nouveaux nés sont très demandées aussi. C’est un marché à ne pas négliger.

Un conseil pour les photographes qui souhaitent réaliser les photos d’identité d’enfants et de bébés …

Pour les photos d’identité officielles, de bébés ou enfants, agréées ANTS, j’avoue … il faut un peu d’expérience pour que ce ne soit pas un supplice pour les parents 🙂

Le secret pour les identité de bébé ? … la rapidité ! Il faut bien placer le bébé, conseiller les parents pour que l’enfant soit bien positionné et après … c’est votre job ! cadrez, mise en point, respect des normes … soyez rapide ! après quelques minutes, les bébés et les enfants perdent vite patience. Soyez réactif !

Le développement de photo pour les particuliers est aussi une clientèle non négligeable. Il suffit de regarder dans les hypers marché le nombre de borne d’impressions et les nombreux objets proposé pour se rendre compte que c’est un marché. D’après un téléphone, une clé ou autre, les clients peuvent imprimer leurs photos. Les bornes comme les sur Lab Epson sont très performantes et donnent une qualité très professionnelle. Vous pouvez aussi investir dans un traceur pour proposer des agrandissements à vos clients.

Le développement photo pour les studios de photo est un moyen d’avoir des clients régulièrement ( et donc de la trésorerie ) et de les faire entrer dans votre studio pour d’autres types de photos comme les portraits, les futures mamans, les futurs mariés mais aussi des chefs d’entreprises qui pourraient rechercher un photographe.

Pour les photographes qui veulent cibler une clientèle de particuliers, vous pouvez aussi proposer des produits dérivés : mugs et autres produits sont assez demandés. Même les mairies ou les entreprises souhaitent des produits dérivés au nom de leur nom. L’investissement n’est pas négligeable cependant et cela prend du temps.

Si vous souhaitez en proposer à vos clients sans faire l’investissement, sachez que je propose ce services aux photographes 🙂

Enfin, il faut prévoir une offre tarifaire pour chaque type de prestation. En fonction du temps que vous allez consacrer à votre client, en fonction des matières premières, de vos frais de fonctionnement …

L’avantage d’avoir un studio photo est de pouvoir réaliser vos shootings quelques soit la météo … faut y penser surtout lorsque l’on veut se spécialiser dans le portrait.

Il faut, comme dans tous les métiers, penser aussi rentabilité ! c’est un des secrets pour durer et se réaliser dans son métier.

La photo culinaire

La photo culinaire consiste à photographier et à sublimer des assiettes de plats cuisinés. Elle nécessite d’avoir le souci du détail et l’envie de créer des photographies alléchantes !

C’est un  » exercice » qui n’est pas simple et demande une expertise, un sens de la composition et un vrai savoir-faire. Comme pour le portrait, il faut avoir une culture de l’image. Pour la composition, les idées de présentation et connaître la lumière pour sublimer le sujet.

Le fait d’avoir un studio photo permet de travailler le décor autour de l’assiette, l’unicité des fonds, ainsi que la lumière. Tout cela dans le but de faire de la nourriture la star de votre cliché.

Pour certains clients, la présence d’un styliste culinaire est nécessaire. Certains photographes ont même une cuisine dans leur studio.

Les débouchés sont nombreux mais … c’est une vraie spécialité qui ne s’improvise pas !

Pour les photos culinaires, il faut du matériel bien spécifique. L’investissement n’est pas négligeable.

Vous pouvez trouver des fournisseurs facilement pour le matériel professionnel. Renseignez vous bien pour acheter du matériel en fonction de votre spécialité. Personnellement, je vous recommande MMF Pro à Paris.

La photo de produits

La photo de produits, peu importe l’enseigne avec laquelle vous travaillez, est très exigeante.

Tonalité de lumière, fond, disposition des produits, rendu des couleurs …

Encore une fois, le studio photo permet de fournir des images de qualité professionnelle, tout en respectant les contraintes établies par le client. Ce type de photo peut être destinée à la parution de livres spécialisés, pour des sites marchands, pour de la communication, des musées …

Les demandes de photos de produits sont  » sans limite  » 🙂

Personnellement, j’ai du photographier des pots de peinture, du matériel de dentiste, des cables de téléphonie, des boite de cartons, des tableaux, des chaises, des meubles, des puces de cartes de crédit …

Chaque produits à ses contraintes en fonction de la matière : fer, alu, carton …

Il faut quelques fois beaucoup de patience, d’expérience et d’idées.

Les clients sont nombreux et surtout très variés : les artistes pour les tableaux, les collectionneurs, les antiquaires, les musées, les entreprises …

SI vous souhaitez proposer ce type de service photo dans vos prestations, déterminez bien votre taux horaires pour établir vos devis. Faite vous bien expliquer les différentes demandes. Les photos de produits peuvent très vite prendre beaucoup de temps. Assurez vous bien de la demande pour être précis dans le devis pour de pas avoir de mauvaises surprises.

La photo de produits nécessite souvent d’avoir un studio assez grand et avec beaucoup de matériel : torches, réflecteurs, boites à lumières, accessoires divers. C’est un peu plus complexe que pour les portraits en terme d’investissement de départ.

Le reportage photo

Le reportage photo a une particularité par rapport à la photographie en studio, car il se passe à l’extérieur.

Il nécessite du matériel différents : des boitiers plus rapide, plus robuste, des flashs ou des torches quelques fois, un support de fond mais surtout des optiques variés, du grand angle au téléobjectif !

Il faut savoir qu’il existe 2 principales demandes en termes de reportage photo : 

  • les reportages pour les particuliers ( pour un mariage, un anniversaire, une fête familiale … )
  • les reportages photo pour les entreprises, les associations, les clubs sportifs, les collectivités …

Sans oublier qu’il existe les photographes reporter ( en indépendant ou salarié ) mais c’est destiné plus à la presse. On peut être aussi photographe de presse pour un quotidien régional, salarié ou freelance.

En fonction de  » votre cible », la présentation de votre travail, le matériel, les compétences sont différentes, les références aussi quelques fois.

Vous n’avez pas les mêmes contraintes pour un reportage photo pour un architecte, un grand groupe de la grande distribution ou un particulier qui veut juste des photos d’une fête de son enfant ! 🙂

Ca semble évident mais l’approche est différente. Mais les différents types de clients sont toujours intéressant !

Reportage photo pour particuliers

Les reportages photo pour les particuliers rassemblent toutes les demandes pour des événements non-professionnels.

Évidemment, un des événements phares est le reportage photo de mariage !

C’est un excellent moyen, pour les mariés, de conserver un souvenir de cette merveilleuse journée, des émotions, de leur entourage… 

La plupart des mariages ont lieu entre mai et octobre, ce qu’on appelle la haute saison pour les photographes. Pensez à ouvrir votre agenda de réservation suffisamment tôt d’une année sur l’autre, car les demandes se font avec beaucoup d’avance. Même si le nombre de mariages baisse et que la concurrence est difficile du fait qu’il y a énormément de photographe de mariage, l’avantage c’est que chaque année, vous avez de la demande.

Pour les mariages, vous pouvez proposer vos services sous forme de reportage sur le vif ( ce qui nécessite une certaine expérience et un vrai savoir technique ) mais les mariés vont certainement vous demander aussi quelques photos de couple et de groupes pour immortaliser leurs union. Il faut avoir des idées de poses ( classiques et modernes ) pour répondre à toutes les demandes. Les reportages photo de mariages demandent beaucoup d’investissement de sa personne.

Cependant, les mariages ne sont pas les seuls reportages qu’effectue un photographe professionnel.

Il peut également immortaliser des moments, par exemple, comme : 

  • un baptême. Personnellement, j’aime beaucoup ce type de reportage. Il y a de belles émotions aussi bien dans l’église que pendant le cocktail qui suit.
  • un anniversaire. Dernièrement, par exemple, j’ai réalisé les photos pour les 100 ans d’un dame avec toute sa famille. Ils étaient plus de 50 personnes avec des adultes, des enfants, des bébés. Vous devez être rapide, savoir placer un groupe pour que tout le monde soit visible. Les réglages doit être parfait pour que tout le monde soit net et bien exposé.
  • un accouchement. J’ai eu l’occasion d’assister à l’accouchement de 2 bébés. A côté de la maman et du papa avec l’accord de la sage femme. Les reportages livrés en n&b étaient émouvant. Et depuis, je continue de réaliser les portraits de ces familles 🙂
  • Sous forme de reportage, j’ai aussi régulièrement des demandes de books. Dans les rues ou une usine désaffecté pour un style urbain, à domicile pour un côté plus intimiste, à la mer ou en forêt pour le côté plus naturel. Les demandes sont soit dans le but de démarcher des agences, soit pour des sites de rencontres ou simplement pour se faire plaisir. C’est aussi une bonne idée de cadeau si vous souhaitez faire plaisir à quelqu’un 🙂
  • J’ai aussi eu l’occasion, mais c’est beaucoup plus rare, de réaliser un reportage photo pour un enterrement. Ce type de reportage n’est pas très demandé. Mais il faut pouvoir être présent pour accompagner les gens et leurs réaliser un reportage discrètement.

Et la aussi, les clients me demandent, en plus des fichiers, le développement des photos.

Un conseils … les tirages numériques sont la meilleure conservation des vos souvenirs !

Pensez à développer vos photos ( vacances, naissances d’un enfant, fêtes, les photos des amis et de la famille … ). Les autres moyens de conservation peuvent malheureusement réserver de mauvaises surprises. Et c’est tellement plus agréable à regarder !

En plus de proposer le développement et les agrandissements de photo, vous pouvez proposer aussi de réaliser les copies de photos et la restauration de vieilles photos. C’est souvent demandé. il Faut investir dans un bon scann et métriser la retouche. Les clients sont très reconnaissant lorsque l’on arrive à récupérer une photo ancienne de leur famille. Et souvent ils reviennent ! 🙂

Reportage photo pour professionnels

La photographie à destination des professionnels et entreprises, qu’on appelle aussi photo corporate, peut représenter une spécialisation très intéressante pour un photographe.

Les occasions de faire appel à lui sont nombreuses dans les entreprises : 

  • trombinoscope des équipes, 
  • pot de départ ou de rentrée, 
  • gala, 
  • congrès, 
  • salon,
  • etc.

Le photographe doit alors faire preuve d’une grande capacité d’adaptation pour réussir à exercer dans différents lieux et correctement jouer avec la lumière. Sans oublier le côté plus administratif … la réalisation d’un devis, la facturation mais aussi quelques fois les relances …

Pour certains évènements, il est indispensable de travailler à plusieurs photographes comme les congrès, des salons d’animations …

Souvent, on vous demandera d’être force de proposition : donner des idées de poses pour une photo de personnel par exemple ou une idée d’angle de prises de vues et de gérer les détails pour des photos de locaux ou de bâtiments.

Personnellement, j’ai travaillé pendant plusieurs années pour les animations des Galeries Lafayette, Comptoir des Cotonniers, PicWic … Chaque évènement demandait des idées, une organisation, des moyens matériels, une réactivité.

Je me souviens lorsque j’ai travaillé pour la couple du monde de rugby pour le partenaire national Peugeot ; les photos des supporters devaient être présentées sur écran géant pendant la mi-temps … impossible d’imaginer une erreur ! Un conseil, pensez à doubler tout votre matériel : les cartes mémoires, boitiers, objectifs, ordinateurs, lecteurs de cartes … et ayez un confrère à vos côté pour vous aider !

Il y a quelques années, j’ai eu la chance de travailler pour le groupe Mulliez ( Auchan, Castorama … ).

Le fondateur, Monsieur Gérard Mulliez, est venu me voir et m’a dit :  » ici, vous avez le droit à tout, sauf à l’erreur ! « . Heureusement pour moi, tout c’est très bien passé ;  » au delà de nos espérances  » et nous avons travaillé ensemble plusieurs années de suite 🙂

J’ai également réalisé des reportages photos ( en Belgique, dans toute la France ) pour de grands groupes dans la construction de bâtiments et d’évènements culturels. Vous avez forcément des moments de stresses ! mais si vous êtes bien préparé, si vous avez du matériel professionnel, ce sont des expériences très enrichissantes. Vous rencontrez des gens d’univers très différents et c’est ce qui fait aussi la beauté du métier de photographe.

La photo scolaire pourrait être aussi évoquée car c’est aussi un facteur important dans le domaine de la photographie. C’est une vraie spécialité qui demande un savoir faire, une organisation, une offre commerciales très soignée, un très bon contact avec les enfants et les enseignants.

C’est une spécialité qui permet d’avoir un revenu assez régulier, ce qui n’est pas négligeable surtout en photo. Mais la photo scolaire demande de démarcher les écoles tout le temps car là aussi la concurrence est très importante.

Le statut du photographe professionnel

Le photographe professionnel dispose d’un choix très vaste quant au statut sous lequel il souhaite exercer son métier.

En effet, il peut choisir d’être : 

  • indépendant, c’est-à-dire à son compte,
  • salarié dans une entreprise,
  • salarié dans un journal local ou pour la presse nationale,
  • freelance, auteur,
  • SARL, EURL …

Vous pouvez devenir aussi Formateur. Pour cela, il vous faudra avoir un numéro de formateur. Les exigences administratives sont en constante évolutions et fastidieuses. Mais c’est aussi une perspective intéressante.

Personnellement, je suis formateur depuis des nombreuses années. Pour des particuliers mais surtout pour des entreprises. C’est très intéressant aussi de transmettre 🙂

Si il se porte sur le statut d’indépendant et qu’il souhaite créer sa propre entreprise, le photographe a, ici encore, un choix à faire concernant son statut de chef d’entreprise.

En effet, il peut choisir d’être indépendant en tant qu’artisan ou commerçant. Il peut alors avoir un magasin pour la vente de matériel de photographie et de développement, les photos d’identité, les retouches, les portraits … La tendance depuis peu, je dirais 2 ou 3 ans, c’est l’apparition de nouveaux studio « généraliste ».

Autre solution que le magasin : avoir son propre studio photo, dans un local attitré ou choisir de ne pas avoir de studio et de choisir de travailler depuis son domicile uniquement.

N’hésitez pas à demander les avis de photographes ou d’un expert comptable, à la Chambre des Métiers ou la Chambre de Commerces pour vous aider à choisir.

Le statut est important en fonction de votre volonté de « métier » et de votre évolution. Et même si vous avez toujours la possibilité de changer, mieux vaut bien réfléchir avant de prendre une décision. Pensez aux charges ( cotisations obligatoires, URSSAF, retraite, prévoyance, mutuelle santé … ).

Il existe un syndicat national pour les photographes indépendants : la FFPMI ( Fédération Française de la Photographie et des Métiers de l’Image ). Chaque région à son Président Régional qui pourra vous aider aussi par son expertise.

J’ai été personnellement 8 ans Président régional des Hauts de France jusqu’à il y a 1 an. Je ne peux que vous conseiller, surtout au début, d’adhérer à un syndicat pour vous créer un réseau de confrères mais aussi de fournisseurs ; et pour éviter de vous sentir seul dans votre aventure d’entreprise.

Il existe d’autres syndicats ( la FNP, l’UPC pour les auteurs ). Vous pouvez vous renseigner auprès d’eux en fonction du statut que vous choisissez.

Et côté formations ?

Vous avez la possibilité de vous rapprocher de la Chambre des Métiers qui propose des formations qui débouchent sur un diplômes ( BTM, contrat d’apprentissage … ). Des formations sont proposées aussi par le biais de l’Education national ( Bac pro photo, contrat d’alternance … ).

Je vous conseille de réaliser des stages en entreprises pour vous familiariser aux différents domaines : photographe en magasin si vous aimez la vente et le contact avec le client, photographe de presse si vous vous orientez vers le reportage d’informations …

Mais sachez que les demandes sont très nombreuses et il est compliqué de trouver des stages en entreprises.

Favorisez le contact en vous déplaçant pour proposer votre CV, cela permet un premier contact bien plus efficace qu’une simple lettre du type  » Madame, Monsieur  » 🙂

Et sur les CV, faut-il mettre une photo, ou pas ? Personnellement, je pense que oui. Une photo vous représente ; il est donc important de la soigner.

Quelques soit le statut que vous allez choisir, vous devrez vous transformer de temps en temps … en gestionnaire pour votre comptabilité, votre trésorerie ou encore pour la gestion des stocks ; en chef de com pour la gestion de votre communication ; en Planner stratégique pour anticiper, en commercial pour démarcher des clients …

C’est un peu le lot de chaque indépendant. Donc un conseil … soyez organisé !

Et sachez déléguer à des professionnels pour votre communication, votre comptabilité … Cela vous fera gagner du temps et vous pourrez mieux vous consacrer à vos photos, à vos projets et à vos proches aussi 🙂

Etre à son compte nécessite de faire beaucoup d’heures ! soyez en conscient.

Pour conclure …

Vous voyez, il existe donc beaucoup de manières d’exercer le métier de photographe et que les nombreuses spécialités en font un métier très diversifié. C’est la richesse de ce métier !

De plus, la demande, qu’elle vienne de particuliers ou de professionnels, est large et en constante évolution.

Et ce, malgré le succès du smartphone et de ses facilités d’utilisation pour faire de “belles” photos.

Même si le travail de photographe professionnel demande beaucoup d’investissements (en termes d’énergie, de temps et de finances), même si la concurrence est forte et que le métier évolue vite et demande d’être très réactif, c’est un beau métier et un métier d’avenir qui a encore de nombreuses années devant lui, car nous vivons aujourd’hui dans un monde d’images ! La preuve est encore plus vraie avec l’IA, l’intelligence artificielle, qui permet de nouvelles perspectives. Mais aussi de nouvelles remises en question sur le métier, de nouvelles formations … Vous pouvez découvrir l’article sur l’Intelligence Artificielle que je viens de publier ( article de mars ).

Bref, l’avenir est devant vous ! 🙂

A vos boitiers ! 🙂

Si l'article vous a plu, n'hésitez pas à le partager :)

Nos autres articles

shooting photo grossesse en studio ou en exterieur

Séance photo grossesse : en studio ou en extérieur ?

La maternité est une période magique et éphémère dans la vie d’une femme, remplie d’émotions intenses et de changements physiques.  Une séance photo de grossesse

Si l'article vous a plu, n'hésitez pas à le partager :)

ACCÈS & CONTACT

Nous vous accueillons aux horaires suivantes :

Une demande spécifique ?

Envoyez-nous un message ici.